CHAMALOT / Nazanin Pouyandeh & Martin Kasper

du 3 au 25 février 2017


Pour les Dix ans de la résidence d’artiste Chamalot, Vincent Sator est heureux d’accueillir à la galerie du 2 au 25 février 2017 un dialogue entre le travail de Nazanin Pouyandeh et celui de Martin Kasper, invité à cette occasion. Les deux plasticiens ont tous deux séjourné à Chamalot, Nazanin Pouyandeh en 2011 et Martin Kasper en 2014. 

La peinture de Nazanin Pouyandeh est une peinture figurative et narrative. L’Homme, ses craintes, ses obsessions, ses rêves et projections sont au cœur d’un récit à la croisée d’inspirations orientales et occidentales. L’inconscient collectif et les archétypes universels forment la trame de ces morceaux d’histoires, insaisissables et étranges, basculant aisément de l’onirisme au cauchemar. 

La peinture de Martin Kasper est une peinture de l’architecture et du vide. A l’exception des portraits isolés, les intérieurs dépeints sont dépourvus de toute présence humaine. Plongé dans une perspective parfois décalée, l’œil pénètre ces espaces clos et s’immerge dans un temps comme suspendu. La douceur du chromatisme et de la touche picturale contribue à créer un univers tant étrange que familier. 

Quand toute œuvre de Nazanin Pouyandeh met l’Homme au cœur de la représentation, l’absence de figure humaine dans le travail de Martin Kasper semble contraster visuellement avec la démarche de l’artiste iranienne. Pourtant, les deux œuvres picturales placent toutes deux l’humanisme au cœur de leur préoccupation, et l’abordent chacune de façon profondément passionnée et engagée. 

Née en 1981 à Téhéran, Nazanin Pouyandeh vit et travaille à Paris. Diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux Arts de Paris (atelier de Pat Andrea) et d’un Master 2 de recherche en Arts plastiques de l’Université de Paris 1, elle expose régulièrement son travail depuis lors en France et à l’étranger: Paris, Epinal, Perpignan, Lyon, Montluçon, Mont de Marsan, Bruxelles, Neuchâtel, Berlin, Hanovre, Athènes, Belgrade, Vilnius, Istanbul, Dubaï, Téhéran, New York, Los Angeles, Engen... Ses œuvres font partie de collections publiques et privées telles que le Frissiras Museum (Athènes), le Ramin Salsali private Museum (Dubai), la collection Michael Schultz (Berlin), la collection Leila Heller (New York) ou la Collection Colas (Paris). 

Né en 1962 à Schramber (Allemagne), Martin Kasper vit et travaille à Fribourg en Brisgau (Allemagne). Diplômé de l’Académie nationale des Beaux-Arts de Karlsruhe, il expose régulièrement son travail depuis lors en Allemagne et à l’étranger : Darmstadt, Fribourg, Cologne, Berlin, Istanbul, Paris, Colmar, Meymac, Strasbourg, Bruxelles, Bâle... Ses œuvres font partie de collections publiques et privées telles que le Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, la collection nationale de Darmstadt, la collection Novartis (Bâle), la collection Bernard Massini, la collection Feleksan et Hamdi Onar ou la collection Colas (Paris). 

communiqué de presse (pdf)

dossier de presse (pdf)